EVOTUTO #3

RE2020 : Comparatif avec la RT2012

Logo Cible.png

Objectifs

Logo Information.png

Vous prÉparer à la future règle

Logo Maison.png

enveloppe du Bâtiment améliorée

Logo Usine.png

Réduire les Émissions de carbone

RE2020.jpg

RE2020

RE2020 : L'heure du changement !

RE2020 Suite logique à la loi énergie - climat

En signant l’Accord de Paris en 2015, la France a pris un engagement important dans la lutte contre le changement climatique. Les émissions de gaz à effet de serre doivent diminuer. Cette ambition a été réaffirmée dans la loi énergie-climat qui prévoit d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Le secteur du bâtiment, avec plus de 25 % des émissions nationales en 2019, se place en deuxième position après les transports, en termes d’émission de CO2. L’État, avec l’aide des acteurs du secteur, a lancé un projet inédit pour prendre en compte dans la réglementation non seulement les consommations d’énergie, mais aussi les émissions de carbone, c’est la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) qui va venir remplacer la réglementation thermique en vigueur la RT2012. EvoGreen vous éclaire sur le devenir possible de cette nouvelle réglementation thermique et environnementale.

Logo Calandrier.png

CALENDRIER de la RE2020

1er Trimestre 2021

Annonce des textes de références au grand public, sur lesquels EvoGreen va pouvoir s'appuyer pour vous préparer des propositions sur les solutions personnalisées en fonction de vos principes constructifs actuels.

 

1er Janvier 2022

Entrée en vigueur de la RE2020, fin de la RT 2012 pour les types de bâtiment suivant :

- maisons individuelles

- logements collectifs

- bureaux

- les bâtiments d’enseignement primaire et secondaire

3ème Trimestre 2022

Entrée en vigueur de la RE 2020, fin de la RT2012 pour les autres types de appelés "tertiaires spécifiques"

Logo Maison BBio.png

1. BBIO (Enveloppe du bâtiment), ce qui va changer avec la RE2020, voici notre comparatif simplifié

RE 2020

RT 2012

Les critères de prise en compte :

- la localisation

- l'orientation

- la forme

- les apports solaires des menuiseries

- les matériaux et les isolants utilisés

Les critères de prise en compte :

- la localisation

- l'orientation

- la forme

- les apports solaires des menuiseries

- les matériaux et les isolants utilisés

- BBio RT2012 -30%

- Calcul des besoins en refroidissement (climatisation)

Que faudra t-il prévoir pour la prochaine règlementations ?

Une conception bioclimatique plus réfléchie. Il faudra veiller à la compacité  du bâtiment (Forme plus rectangulaire), à l’orientation sur la parcelle, à l’aménagement des pièces intérieures (Nord pour la partie nuit et Sud pour la pièce de vie), à un vitrage de meilleure qualité avec des protections solaires gérées en domotique et à des isolants plus importants et/ou plus performants.

 

Important

L’essentielle de l’exigence de la RE2020 sera basée sur l'enveloppe (coefficient BBio) et non plus sur les consommations (coefficient Cep) comme dans la RT2012. Il faudra d’abord penser à l’enveloppe du bâtiment avant d’insérer des systèmes à l’intérieur.

Logo Maison CEP.png

2. Réduction des CONSOMMATIONs D'Énergies, les diffÉrences entre les deux nouveaux CEP et l'ancien CEP

RE 2020

RT 2012

Les critères de prise en compte :

- CEP = 50 kWh/m2.an qui comptabilise les consommations en énergie des 5 lots suivants :

- Chauffage

- Refroidissement

- Eau chaude sanitaire (ECS)

- Éclairage et auxiliaires (pompes, ventilateurs).

- Calcul basé sur la SRT (Surface Règlementaire Thermique)

- Données Météo RT2012

Les critères de prise en compte :

- CEP NR qui comptabilise les consommations en énergie des 5 lots suivants :

- Chauffage

- Refroidissement

- Eau chaude sanitaire (ECS)

- Éclairage et auxiliaires (pompes, ventilateurs)

- Ascenseurs

- Parkings

- Calcul basé sur la SHAB (Surface Habitable)

- Données Météo RE2020

Que faudra t-il prévoir pour la prochaine règlementations ?

La RE2020 ira plus loin afin de réduire considérablement les consommations d’énergie non renouvelables en logement (chaudière gaz, radiateur). Afin de traduire ceci, le Cep s’appellera désormais le CEP NR (Coefficient d’Énergie Primaire Non Renouvelable) qui prendra en compte les consommations d’énergie de non plus 5 postes mais 7 avec l’ajout des consommations d’ascenseurs et des parkings en collectif.

Important

La RE2020 marquera également, un changement de repères intellectuels, car le seuil Cep (situé à 50 kWh/m2.an dans la RT2012) ne sera pas un marqueur aussi important que ce qu’il a été dans la RT2012. La nouvelle valeur du Cep ne devra pas être comparée à celle de la RT2012 car les méthodes de calculs vont changées

Logo Maison DIES.png

3. Amélioration du critère de confort d'été, fini le critère tic et bienvenue au critère dies !

RE 2020

RT 2012

La Tic du projet représente le Température maximale atteinte à l’intérieur du bâtiment lors d’une séquence de 5 jours consécutifs de forte chaleur au cours d'une année. Des valeurs aux dessus de 30 °C étaient alors atteintes dans les régions du Sud. Il ne permettait pas de traiter le confortablement le confort d’été.

Le nouvel indicateur de confort d’été s’exprimera en degré.heure (DH). Le DH est la quantité d’heures pour lesquelles on constate un écart de température par rapport à une température dite de confort. La température dite de confort est de 28 °C le jour et de 26 °C la nuit.

Que faudra t-il prévoir pour la prochaine règlementations ?

Pour chaque projet l’indicateur de confort sera comparé à deux seuils définis pour la RE2020 :

Le seuil bas à 350 DH : correspondant à une période d’inconfort de 7 jours consécutifs à 28°C la nuit et à 30°C le jour. En dessous des 350 DH le projet est considéré comme confortable.

Le seuil haut à 1250 DH correspondant à une période d’inconfort de 25 jours consécutifs à 28°C la nuit et à 30°C le jour. Au dessus de ce seuil le projet sera déclaré non conforme à la RE2020. Il faudra donc prendre des mesures afin que le projet passe en-dessous des 1250 DH.

Si le projet est entre 350 DH et 1250 DH, on est dans un inconfort dit tolérable le calcul du Cep sera pénalisé par une consommation en froid. Afin d’améliorer le projet, il faudra travailler sur les protections solaires (volet roulant géré par de la domotique, ou brise soleil orientable), mise en place de casquettes pour limiter les apports solaires, installation de brasseurs d’air (ventilateur au plafond), mise en place de puits canadien. Il s’agit d’améliorer à faible coût et de manière durable le confort des bâtiments l’été.

Important

Le coefficient Tic (Température intérieure conventionnelle), est remplacé par un autre indicateur appelé le DH (Degrès Heures d’Inconfort Chaud Conventionnels). Ceci venant du constat suivant : « 80 % des bâtiments neufs construits en RT2012 ne sont pas confortables l’été »

Logo Maison ACV.png

4. ConformitÉ RE2020, des réflexions encore en cours !

Important

Très peu d’informations sont disponibles sur le sujet, des discussions sont toujours en cours, les informations qui suivent feront l'objet de confirmations de la part de l'Ademe.

RE 2020

RT 2012

Valeurs d'étanchéités à l'air :

- Maison Individuelle = 0.6 m3/(h.m2)

- Collectif = 1.00 m3/(h.m2)

Valeurs d'étanchéités à l'air :

- Maison Individuelle = 0.6 m3/(h.m2)

- Collectif = 0.80 m3/(h.m2)

Contrôle des débits de ventilations

La RE2020 souhaite également traiter le sujet de la qualité de l’air intérieure. Le vérification des installations de ventilation devrait être systématique pour tous les projets. Les modalités de vérification sont en cours de discussion.

Que faudra t-il prévoir pour la prochaine règlementations ?

Maintenir les attentions sur les points critiques de l'étanchéité à l'air du bâtiment, profitez des conseils de partenaires Experts en Conformité RT 2012 / RE 2020 EvoGreen

Logo Maison ACV.png

5. nouveau critère déterminant, l'analyse du cycle (acv) de vie des projets de bâtiment neufs !

RE 2020

RT 2012

Prise en Compte d'un Calcul d'ACV

Pas de calcul d'ACV

L'Analyse Environnementale appelée ACV : Analyse du Cycle de Vie

Avec la RE2020, il sera obligatoire de réaliser une étude environnementale appelée ACV en complément de l’étude thermique. On ne sait pas encore à quel stade du projet elle sera obligatoire mais l’objectif est de la réaliser le plus en amont possible du chantier afin d’anticiper les sources émettrices de carbone.

L’ACV est une méthode de calcul des impacts environnementaux d’un objet. Elle se fonde sur un inventaire et bilan comptable des prélèvements/rejets dans l’environnement « du berceau à la tombe » de l’objet.

Exemple : L'utilisation d'un isolant dans le cadre d'une construction d'une maison.

1 Fabrication / Mise en Oeuvre

L'Usine qui va fabriquer cet isolant va produire une quantité de carbone donné. Il va falloir ensuite utiliser des moyens de transports (Camion, Voiture) et installer le matériel (Artisans Ouvriers) qui va généré à leurs tour une quantité supplémentaire de carbone.

2 L'Usage

Une fois installé, les personnes qui vont profiter de leur maison et consommer plus ou moins de de l'énergie. La consommation va dépendre en partie de la qualité de cet isolant. Nous allons retenir une quantité de carbone durant plusieurs décennies.

3 La Destruction

Une fois démantelée, la maison va être partiellement recyclée ou non, il faudra produire à nouveau de l'énergie pour redonner vie et détruire tout ou partie de l'isolant. Nous ajoutons une dernière quantité de carbone.

C'est par l'addition de ces 3 points que nous définissons la qualité d'un matériaux ou d'un système dans le bâtiment. Cette exemple est fortement simplifiée afin que vous puissiez voir quel est l'impact environnemental de cette mesure.

Vous souhaitez en savoir plus sur l'ACV ?

Découvrez notre EvoTuto#4 dédié à l'ACV 

Logo Économique.png

Une Transition à coût maitrisé en 2 POINTS !

1 Grace à votre Bureau d'Étude Thermique EVOGREEN

EvoGreen s'organise dors et déjà pour réaliser des simulations RE2020 chiffrées. Encore une fois notre méthodologie unique en France va permettre à l'ensemble des professionnels de France de préparer une transitions qui peut coûter cher à leur client si la conception RE2020 est mal abordée. 

 

2 Un Coût au National estimé plus bas que pour la RT2012 !

Des études ont démontrées que la différence de coûts entre la RT2012 et la RE2020 serait de 10 % à 15 % ce qui est bien en dessous des surcoûts estimés entre la RT2005 et la RT2012 (de 20 à 25 % au démarrage).

Ceci vient principalement du fait que les filières sont prêtes à industrialiser des volumes sur des produits plus écologiques, les technologies sont déjà présentes et capable de répondre à différents cirières, ce qui n’était pas le cas pour le passage de la RT2005 à la RT2012.

Logo Simple.png

Création du "label re2020" 4 Points pour bien comprendre !

1 Pourquoi ?

Pour valoriser les projets qui atteignent et/ou souhaitent aller plus loin que la RE2020 le Gouvernement prévoit également de créer un label d’État.

 

2 Pour Qui ?

A destination : des collectivités locales, bailleurs sociaux, maîtres d’ouvrage publics et privés.

3 Comment ?

L’élaboration de ce label fait déjà l’objet d’une phase de concertation, sous la direction du Plan bâtiment durable, qui réunit les principales parties prenantes ainsi que les porteurs des labels déjà existants (Alliance HQE, BBCA, Effinergie, etc.).

3 Quand ?

La publication de la première version du label est prévue pour le second semestre 2021.

Sources

https://www.ecologie.gouv.fr/re2020-eco-construire-confort-toushttp://www.batiment-energiecarbone.fr/organisation-generale-a97.html

https://www.batiactu.com/edito/livre-blanc-re2020-

5-enjeux- majeurs-future-reglementation- 60684.php#:~:text=La%20future%20RE2020%20reste%20le,logement s%20collectifs%20ou%20du%20tertiaire